Chirurgie herniaire

Il existe plusieurs localisations de hernie. Les plus fréquentes sont :

  • Hernie de l’aine = hernie inguinale et / ou crurale (1)
  • Hernie antérieure = ombilicale (2) et / ou ligne blanche (3)
  • Autre = hernie de Spiegel (4)

En quoi consiste l’intervention ?

Elle consiste à rentrer le contenu de la « boule » dans le ventre, à fermer les muscles et à mettre une prothèse (=plaque = filet = voile) sous les muscles pour renforcer la réparation.

Prendre rendez-vous

En ligne

Consultation Nouvelle Clinique Bordeaux Tondu

05 56 92 83 82

Consultation Clinique Saint-Anne

05 57 98 03 03

Consultation Clinique Tivoli-Ducos

05 56 11 60 00

Accéder aux lieux de consultation

Quelle intervention réalisée ?

Il existe 2 voies d’abord chirurgical :

  • soit un abord dit direct,
  • soit un abord par coelioscopie.

L’abord direct consiste à faire une incision en regard de la hernie pour pourvoir assurer sa réparation.
L’abord coelioscopique nécessite plusieurs incisions de moins de 1 cm pour pouvoir réparer la hernie.

La coelioscopie est l’abord recommandé actuel pour les hernies antérieures (coelioscopie intra-péritonéale) et de l’aine (= TEP ou TAPP coelioscopie) car elle a pour avantage une diminution des douleurs, une récupération plus rapide des patients et un avantage esthétique.

Quelles sont les risques de l’intervention ?

Les principaux risques sont le risque de saignement (essentiellement des hématomes en regard de la paroi et des testicules pour les hernies de l’aine chez l’homme), le risque d’infection (pouvant se manifester par des abcès locaux voire des infections des prothèses), le risque de douleur locale (bien diminuée par l’abord coelioscopique) et le risque de récidive.

Quelles sont les modalités d’hospitalisation ?

Les interventions herniaires sont réalisées en ambulatoire c’est-à-dire que vous rentrez le matin de l’intervention à jeun et que vous sortez en fin de journée après vérification par notre équipe chirurgicale de l’absence de problème (pas de complication chirurgicale, reprise de la diurèse, reprise de l’alimentation bien tolérée et la présence de douleurs largement supportables)

Comment se déroule la convalescence ?

Comme toute procédure réalisée en ambulatoire, une infirmière vous téléphonera le lendemain de l’intervention afin de s’assurer de l’absence de problème. Elle en informera l’équipe chirurgicale.

Une infirmière pourra vous êtes prescrite pour surveillance des cicatrices.

Nous vous demanderons de ne pas porter de charges lourdes (moins de 3kg) pendant 4 à 6 semaines après l’intervention chirurgicale afin de réduire le risque de récidive.

Votre chirurgien vous reverra en consultation de suivi entre 4 et 6s après l’intervention.