Cholécystectomie : ablation de la vésicule biliaire

Vésicule Biliaire & Pathologie

Il s’agit d’un réservoir contenant de la bile, celle-ci est connectée à la voie biliaire principale via son canal propre, le canal cystique.
La vésicule peut produire des calculs qui peuvent migrer et venir obstruer le canal cystique, il s’agit alors de crise de colique hépatique ( simple) ou de cholécystite ( compliquée). Ces calculs peuvent également venir se bloquer dans le canal biliaire principal ( cholédoque) et déclencher une angiocholite ( infection de la bile) ou provoquer une pancréatite.

Le diagnostic est évoqué devant la présence de douleur caractéristique. L’échographie confirme le diagnostic en décelant la présence de calcul.
Le seul traitement est l’ablation de la vésicule biliaire : la cholécystectomie.

Prendre rendez-vous

En ligne

Consultation Nouvelle Clinique Bordeaux Tondu

05 56 92 83 82

Consultation Clinique Saint-Anne

05 57 98 03 03

Accéder aux lieux de consultation

Déroulement de l’intervention

Il s’agit d’une des opérations les plus courantes en chirurgie digestive. Elle s’effectue en ambulatoire, par voie coelioscopique sous anesthésie générale. Le chirurgien utilise 3 ou 4 trocarts ( 1 pour introduire la caméra, le reste pour les instruments). Le canal cystique est clipé puis coupé, ainsi que l’artère cystique.
La vésicule est décollée du foie et mise dans un sac puis envoyée en analyse anatomopathologique.

Une radiographie peut être effectuée durant l’intervention ( cholangiographie) afin de s’assurer de l’absence de calcul résiduel dans le canal biliaire principal.
Il est très rare que le chirurgien soit obligé de laisser un drain.

Suites opératoires & Complications

Il faut un certain temps pour que le corps s’habitue à l’absence de vésicule biliaire. Une perturbation du transit et une pesanteur gastrique après les repas peuvent survenir mais sont rares et transitoires. Il n’y aucun régime à suivre après l’intervention.
Il est déconseillé de pratiquer une activité sportive les 15 jours suivant l’intervention.

Il est rare que surviennent des complications, il peut s’agir d’un hématome, d’un abcès ou d’une plaie de la voie biliaire principale ( exceptionnelle).

Télécharger la fiche d’information