Maladie hémorroïdaire

Qu’est-ce que les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont des structures anatomiques présentes de façon normale chez tout individu. Il s’agit de paquets de vaisseaux sanguins artériels et veineux qui tapissent l’intérieur de l’anus (hémorroïdes internes) mais qui sont aussi présents à l’extérieur de l’anus, sous la peau de la marge anale (hémorroïdes externes).

Elles peuvent devenir anormalement volumineuses ou présenter des épisodes de thrombose, c’est-à-dire la présence de caillots sanguins à l’intérieur.
C’est à ce moment qu’elles provoquent des symptômes et qu’on parle de maladie hémorroïdaire.

Prendre rendez-vous

En ligne

Consultation Nouvelle Clinique Bordeaux Tondu

05 56 92 83 82

Consultation Clinique Saint-Anne

05 57 98 03 03

Accéder aux lieux de consultation

Quelles sont les manifestations de la maladie hémorroïdaire ?

La thrombose hémorroïdaire externe

Il s’agit de la formation d‘un ou plusieurs caillots dans un ou plusieurs paquets hémorroïdaires, le plus souvent externe. Parfois associé à de l’œdème (infiltration d’eau dans les tissus).
Elle se caractérise par une boule bleutée et douloureuse au niveau de la marge anale.
Attention : seul un médecin peut en faire le diagnostic ! Il serait dangereux de traiter une autre maladie comme une thrombose hémorroïdaire externe sans avoir un diagnostic formel !
Après plusieurs semaines, le caillot finit par disparaitre et peut laisser la place à une repli de peau : la marisque.

Traitement :
Dans la plupart des cas, un traitement médical suffit à faire passer la crise : médicaments conte la douleur, traitements locaux.
Parfois, un geste consistant à inciser l’hémorroïde pour évacuer le caillot, peut aider à soulager la douleur. Cette incision de thrombose hémorroïdaire externe se fait sous anesthésie locale et soulage rapidement la douleur.
En cas de thromboses hémorroïdaires externes très fréquentes et invalidantes, on peut être amené à proposer une chirurgie pour enlever les paquets hémorroïdaires et éviter ainsi des récidives de douleurs : hémorroïdectomie tri-pédiculaire ou parfois hémorroïdectomie mono-pédiculaire.

Les saignements hémorroïdaires

Lorsque les hémorroïdes internes sont volumineuses, elles peuvent fragiliser la muqueuse du canal anal et provoquer des saignements. Ces saignements se produisent habituellement au moment des selles et sont d’abondance variable : taches de sang sur le papier hygiénique, gouttes de sang dans la cuvette, voire des caillots.

Traitement :
Selon la situation le traitement sera instrumental (photo-coagulation, ligature élastique) voire chirurgical (ligature doppler – mucopexie HAL-RAR, ou hémorroïdectomie tri-pédiculaire selon la situation).

La procidence hémorroïdaire

Il s’agit de la chute des paquets hémorroïdaires internes qui provoque une sensation de boule qui sort soit occasionnellement au moment des selles, et se réintègre toute seule ou à l’aide du doigt, soit en permanence.

Traitement :
Le traitement est dans la plupart des cas chirurgical (ligature doppler – mucopexie HAL-RAR, ou hémorroïdectomie tri-pédiculaire selon la situation).

La marisque

La marisque est un repli de peau au niveau de la marge anale, qui fait suite à un ou plusieurs épisodes de thrombose hémorroïdaires externe.
Selon le volume, elle peut occasionner une gêne à l’essuyage ou une gêne esthétique.

Traitement :
En cas de gêne, une chirurgie permet l’ablation de la marisque, sous anesthésie locale ou générale selon la situation.