Kyste pilonidal

Qu’est-ce qu’un kyste pilonidal ?

Le kyste pilonidal (ou kyste sacro-coccygien) est une cavité située sous la peau du sillon inter-fessier, qui se crée à cause de l’accumulation de poils dans le revêtement cutané qui crée une réaction inflammatoire.
Le contenu de cette cavité peut s’infecter et entraîner un abcès qu’il faut inciser en urgence.
Il peut exister des petits orifices de la peau qu’on appelle des fossettes par lesquels sortent les sécrétions du kyste, et entrainent un suintement chronique.

Prendre rendez-vous

En ligne

Consultation Nouvelle Clinique Bordeaux Tondu

05 56 92 83 82

Consultation Clinique Saint-Anne

05 57 98 03 03

Accéder aux lieux de consultation

Quel est le traitement du kyste pilonidal infecté ?

Lorsque le kyste pilonidal est infecté, il se crée un abcès. Les symptômes sont : une masse douloureuse, inflammatoire, rouge et chaude.
Le traitement est urgent : il s’agit de l’incision de l’abcès pour évacuer le pus.
Cette incision peut se faire sous anesthésie locale ou générale selon la situation.

Le chirurgien laisse en place une mèche dans la cavité afin de drainer les sécrétions et de permettre une cicatrisation progressive dite cicatrisation dirigée.
Il faut donc qu’une infirmière passe tous les jours refaire le pansement et changer la mèche.
Ce traitement n’enlève pas le kyste pilonidal et n’empêche pas que de nouveaux épisodes d’abcès se produisent.

Quel est le traitement du kyste pilonidal chronique ?

Lorsque le kyste pilonidal entraîne des suintements gênants, ou à distance d’un épisode d’abcès, le traitement radical est l’ablation totale du kyste pilonidal.
Cette ablation se fait sous anesthésie générale et laisse en place une plaie qui va cicatriser progressivement du fond vers la superficie par cicatrisation dirigée.
Il faut donc des soins infirmiers tous les jours pour refaire le pansement.
Selon la taille du kyste, la cicatrisation peut durer entre 6 semaines et 3 mois.